CARINE MARRET


Carine Marret Romain Gary Nice livre

"Romain Gary -
Promenade à Nice"
CARINE MARRET
(Ed. Baie des Anges, octobre 2010
Nouvelle édition mai 2016)

Romain Gary s’installe dans sa « chère ville de Nice presque natale » en 1928. C’est là qu’il passera son adolescence et qu’il reviendra à la fin de la guerre. C’est là aussi qu’il connaît ses premières amitiés, ses premières amours, et qu’il écrit ses premiers textes. C’est là encore que naîtra son attachement à la Méditerranée où il souhaitera que ses cendres soient dispersées.

Nice a marqué à jamais l’écrivain couronné deux fois par le prix Goncourt. À travers les lieux ensoleillés qui ont gardé l’émouvante empreinte de son passage défile toute l’histoire de l’homme qu’il est devenu. C’est encore un nouveau Romain Gary qui apparaît, dévoilant la facette la plus lumineuse et la plus authentique de sa personnalité.


Interview sur Romain Gary
A l’occasion du dévoilement de la plaque en hommage à l’écrivain
Site de la ville de Nice
Le lundi 2 décembre 2013
Carine Marret Romain Gary Nice interview
(cliquer sur l’image pour voir la vidéo)

 

Film documentaire : Le roman du double

Carine Marret est consultante sur le documentaire évènement consacré à Romain Gary diffusé sur France 2 le 2 décembre 2010, à l’occasion du trentième anniversaire de la disparition du célèbre écrivain.

Ce film est réalisé par Philippe Kohly, qui a déjà signé de nombreux portraits dont Callas Assoluta, Jacques-Henri Lartigue, Matisse-Picasso, et Boris Vian, la vie jazz.

Coproduction Ethan Productions / France 2 / INA


EXTRAIT

L’AVENUE SHAKESPEARE
Romain Gary et sa mère arrivent donc à Nice en 1928. Après avoir d’abord posé leurs valises dans cette pension de famille rue de la Buffa, ils s’installent un temps dans un deux-pièces de l’avenue Shakespeare. Malgré leurs difficultés financières, Mina Kacew s’applique à offrir à son fils un bifteck quotidien. Un jour, il la surprend en train de saucer avec des morceaux de pain la poêle dans laquelle la viande a été cuite. Pourtant, elle se prétendait végétarienne. Mesurant ainsi l’ampleur de son sacrifice, il éclate en sanglots et court se réfugier au bout de l’avenue Shakespeare où se trouve un remblai dominant le chemin de fer. Sa mère le rejoint et tente de le consoler. « Le mimosa était en fleurs, le ciel était très bleu, et le soleil faisait de son mieux. Je pensai soudain que le monde donnait bien le change. C’est ma première pensée d’adulte dont je me souvienne. »


VOIR LE LIVRE SUR AMAZON

Romain Gary Carine Marret Antoine Laurain Nice

Lecture patrimoniale Romain Gary
En duo avec Antoine Laurain
5 décembre 2014

Romain Gary Carine Marret Antoine Laurain Nice

Colloque Passion Romain Gary au CUM les 28 et 29 novembre 2014
Centre Universitaire Méditerranéen, 65 Promenade des Anglais, 06000 Nice

Avec Paul Pavlowitch (Emile Ajar), Didier van Cauwelaert, Carine Marret, Jean-Pierre Guéno, Jean-François Hangouët, Annie Barreau-Pavlowitch, Philippe Kohly, Daniel Mesguich...

Romain Gary, Emile Ajar, Paul Pavlowitch, Didier van Cauwelaert, Carine Marret, Jean-Pierre Guéno, Jean-François Hangouët, Annie Barreau-Pavlowitch, Philippe Kohly, Daniel Mesguich Romain Gary, Emile Ajar, Paul Pavlowitch, Didier van Cauwelaert, Carine Marret, Jean-Pierre Guéno, Jean-François Hangouët, Annie Barreau-Pavlowitch, Philippe Kohly, Daniel Mesguich

Droits de reproduction réservés © Carine Marret 2010 - 2017